Piñan – Nouveau site Internet

Dites nous ce que vous cherchez

Nous avons plein d'articles en stock !

Piñan – Nouveau site Internet

enfant_xl1.jpg
Les enfants de Piñan
Crédit photo – Nicholas Gildersleeve

Le petit village de Piñan ne fait pas souvent la une des journaux. Ce n’est pas surprenant évidemment… Cette communauté équatorienne est perdue dans la Cordillère des Andes, à quelques deux jours de marche de la première route! On pourrait pourtant dire beaucoup de choses sur la réalité que vivent ce village et ses habitants, tant elle exemplifie ces situations difficiles, parfois mêmes intolérables, que connaissent bien des peuples oubliés sur notre planète. Mais apparemment, pas de quoi émouvoir beaucoup plus qu’une chute de neige printanière…

Nous vous laissons en juger par vous-même aujourd’hui en vous invitant à visiter le tout nouveau site Internet de l’association des Ami(e)s de Piñan. Ce site, mais surtout cette association, sont le fruit de la collaboration et des efforts conjoints de plusieurs membres de l’équipe des Karavaniers et de nos partenaires locaux en Équateur. Et pourquoi ne pas les citer ici? Alors merci Léo, Nicholas, Richard, Stéphanie et Ivan. Nous n’oublions pas non plus la Fundacion Cordillera qui est le moteur de développement du village et a été la principale source de revenus et de conseils pour les villageois depuis de nombreuses années.

Lien vers le site des Ami(e)s de Piñan…>>

Voyage Karavaniers
Équateur – L’avenue des volcans

Matthieu

2 Comments

  • Jacques Bisson

    Le contact que j’ai eu avec les habitants du village de Piñan m’a profondément marqué. La solidarité de ces gens qui ont si peu sur le plan matériel mais tant sur le plan humain donne tout son sens à la valeur de l’entraide. Ivan et Léo sont assurément les meilleurs ambassadeurs de ce peuple qui demande si peu.

    Félicitations aux Karavaniers !
    Pour le soutien apporté au développement respectueux des communautés.

    Jacques

    14/04/2007 at 5:25
  • Raphaël Delacombaz

    Bonjour,

    Pour avoir passé 2 jours à Piñan, je suis ravi de voir que ce projet a enfin abouti. Bravo à toute l’équipe.

    Raphaël Delacombaz

    03/05/2007 at 19:06

Comments are closed here.